AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Monkey joke ◈ Mélanie

AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t49-titre-a-venir-caly#77

avatar

Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 97

MessageSujet: Monkey joke ◈ Mélanie   Mar 21 Fév - 11:24

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

« Patty ! Rends-moi ça tout de suite ! » Non, Calypso ne parlait pas toute seule. Elle ne virait pas schizophrène et Patty n’était pas sa double personnalité ! Il ne s’agissait que d’un petit capucin femelle, très joueuse et un brin pickpocket. L’animal avait la fâcheuse tendance à s’emparer de tout ce qui pouvait traîner près des soigneurs lorsque ces derniers venaient s’occuper d’eux. C’était une technique qu’elle avait bien rôder pour les garder un peu plus longtemps à ses côtés, quitte à leur faire péter un câble. Par habitude, les équipes du secteurs faisait attention à elle et ses petites mains baladeuses… Sauf que parfois, ils baissaient la garde et se faisaient chaparder quelque chose. Aujourd’hui, Calypso allait devoir ruser pour récupérer son petit carnet de notes. Elle le prenait rarement avec elle, sauf lorsqu’elle devait relever des informations à transmettre aux vétérinaires pour un suivi précis des pensionnaires en observation médical. A peine avait-elle glisser le carnet dans sa poche arrière que Patty était passé derrière elle pour le lui voler. Pourtant, elle avait simplement eu le temps de se pencher en avant pour ramasser son seau. Quelques secondes avaient suffit au singe pour remonter sur sa liane, son précieux trophée en main. « Patty, sans rire… Je n’ai pas le temps de jouer avec toi. Donne… » Elle lui tendait la main, comme si elle s’adressait à un enfant en manque d’attention. Elle tenta de bouger un peu dans l’enclos, dans l’espoir de la faire réagir et surtout de la déloger de son perchoir improvisé. Mais par pure provocation, la petite Patty ne bronchait pas. Elle allait même jusqu’à faussement feuilleté le carnet. « Hé… Pas de bêtises Patty… » Calypso craignait le pire avec ce capucin. Il continuait de jouer avec l’objet, et en arrivait d’ailleurs à déchirer quelques pages. « Non ! » Il fallait le lui récupérer, rapidement ! Calypso se voyait déjà recommencer son médical training depuis le début, et prendre alors un retard conséquent sur le reste de sa journée. Bien décidée à récupérer son dû, la blondinette prit un peu d’élan et tenta de grimper sur un rocher, pour ensuite passer sur la poutre voisine. Elle improvisait un parcours du combattant pour ces saletés de notes, menacées par un petit singe inoffensif mais clairement agaçant. Elle grimpa un peu plus haut et tendit le bras en avant pour essayer d’atteindre Patty. En vain… Elle était visiblement trop petite… A moins que le capucin ait pris du recule pour admirer la scène. « Ah tu dois bien te marrer ! » -lança-t-elle au primate, en plissant un peu les yeux. « Très bien, tant pis ! Je vais les noter sur ma main et m’en aller ! » Elle faisait mine de se résigner, dans l’espoir que le singe abandonne la partie. Alors qu’elle se retournait pour faire demi-tour, les prises furent moins évidentes qu’à la montée. Elle semblait être assez haute et en équilibre, compliquant alors la descente. « Et merde… » -chuchota-t-elle pour elle-même en constatant qu’elle s’était bloquée toute seule dans le décor ! Elle se serait tellement idiote… Et Patty qui sautait ici et là autour d’elle, avec une déconcertante aisance… C’en était frustrant ! Maladroitement et en se cramponnant à sa branche, Calypso se dégagea légèrement de manière à récupérer son talkie. « Lucas ? Mélanie ? …Est-ce que l’un de vous pourrait passer vers les capucins s’il vous plait ? » Il n’y avait que ces deux-là qui pouvaient la voir ainsi. Quoique… Elle espérait vraiment que Mélanie devance le grand brun, qui lui en profiterait pour se moquer d’elle et immortalisé la scène des plus ridicules ! « …Mélanie ? »


_________________

Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Taking my time on my ride...


Dernière édition par Calypso Lawrence le Sam 25 Fév - 18:03, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t60-life-isn-t-about-waiti

avatar

Date d'inscription : 18/02/2017
Messages : 337

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Mar 21 Fév - 23:03

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Lilo perchée sur son épaule, Mélanie terminait de nettoyer l’enclos où les lémuriens, laissés en liberté dans une partie du zoo la journée, passaient la nuit. La petite femelle était sa petite favorite. Toujours en demande de tendresse et d’attention, Mélanie adorait l’avoir près d’elle lorsqu’elle s’occupait de ces petites boules de poils. Sortant un quartier de pomme séchée de la poche frontale de sa chemise, la jolie brune le tendis au lémurien qui s’en empara sans se faire prier avant de quitter son épaule pour aller le dévorer un peu plus loin à l’abris des regards et surtout, de la convoitise de ses congénères. Esquissant un sourire amusé, Mélanie secoua la tête et passa une main lasse sur son visage fatigué. Laissant échapper un soupir, la soigneuse laissa son regard parcourir l’enclos dans un mouvement circulaire avant de se laisser tomber sur un tronc d’arbre pour s’accorder quelques minutes de repos. Elle avait fait du bon travail, le sol était propre, la paille fraiche, l’eau avait été changée. Ses petits protégés seraient parfaitement installés désormais. Prenant une longue inspiration qu’elle laissa échapper d’entre ses lèvres avec lenteur, la jeune femme eu un nouveau sourire à l’attention de Lilo lorsqu’elle revint vers elle, humant l’air avec curiosité à la recherche d’un nouveau festin. « C’est tout pour aujourd’hui, gourmande ! » Lança-t-elle avec un petit rire en tendant la main vers l’animal pour le caresser. Perdant ses doigts dans les poils soyeux du lémurien, Mélanie sursauta légèrement lorsqu’elle entendit la voix de Calypso s’élever depuis son talkie-walkie. Même si elle le portait quotidiennement depuis bientôt plus de deux ans désormais, Mélanie ne s’était jamais faite à l’effet de surprise provoqué par l’appareil chaque fois qu’il se mettait en marche. Appuyant sur le bouton pour répondre à sa collègue, Mélanie délaissa Lilo et se releva pour se diriger rapidement vers la voiturette électrique qui lui servait parfois à se déplacer au sein du zoo. « J’arrive d’ici deux minutes Caly ! »  Quittant la cabane des lémuriens en prenant soin de tout bien fermer derrière elle, Mélanie rejoignit rapidement l’enclos réservé aux capucins. Même si sa préférence allait aux lémuriens sans la moindre hésitation, elle adorait le caractère farceur et curieux des capucins qui faisaient aussi preuve d’une grande vivacité d’esprit. Garant sa voiturette à proximité, Mélanie entra rapidement dans l’enclos et fronça les sourcils lorsqu’elle constata l’absence de sa collègue. Elle s’apprêtait à l’appeler à nouveau sur sa radio lorsqu’un regard en l’air lui permis de l’apercevoir, suspendue à sa branche… Un léger sourire moqueur naquit sur ses lèvres qui se transforma rapidement en un véritable rire. « Laisses moi deviner, t’as voulu vérifier qui du singe ou de la blonde était descendu de l’arbre en premier?” Questionna-t-elle en se retenant de continuer à rire en se mordant avec ardeur la lèvre inférieure.

Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t49-titre-a-venir-caly#77

avatar

Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 97

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Mer 22 Fév - 10:21

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Deux minutes… C’était tellement long quand on était perché à plusieurs mètres du sol et qu’on redoutait le regard moqueur de ses collègues ! Calypso craignait finalement que quiconque passe par là. Quelle crédibilité aurait-elle pu préserver face au docteur Osborn ou pire encore devant son responsable William. Elle avait beau s’efforcer de tout prendre positivement, il fallait reconnaitre qu’elle avait l’air idiote, coincée sur sa branche ! Tant bien que mal, elle tenta de s’asseoir un peu plus confortablement, ses fines jambes se balançant avec délicatesse dans le vide. Ses mains se cramponnaient férocement à tout ce qui ressemblait à une prise potentielle, ne voulant pas basculer en arrière et finir la tête la première dans les copeaux de bois, ou pire encore sur une pierre ! Les capucins la regardaient bizarrement, se demandant sûrement pourquoi elle restait là, en leur barrant presque le passage. Patty était toujours à bonne distance et jouait avec son précieux larcin. « Friponne ! » -lança Calypso à son attention, gardant tout de même un léger sourire en coin. Au loin, elle cru entendre du bruit. Une voiturette ? Ces véhicules étaient d’ordinaire si silencieux… Calypso devait halluciner tant elle espérait apercevoir la tête brune de son amie. Elle rêvait de la voir rappliquer avec une échelle pour lui permettre de descendre au plus vite et sans problèmes. Elle entendit finalement la porte de la petite loge s’ouvrir, puis des pas. Ne pouvant pas se retourner pour voir l’entrée, elle préféra tout d’abord garder le silence de peur qu’il s’agisse de quelqu’un d’autre. Pas folle, la Caly’ ! Les capucins portèrent toute leur attention sur le nouveau venu, s’agitant un peu autour de la blondinette au passage. Le rire cristallin qui parvint aux oreilles de cette dernière lui confirma qu’elle était sauvée ! Elle se contorsionna pour tourner la tête et apercevoir sa collègue. « Ce n’est pas tout à fait ça… Mais peu importe, non ? Tu vas m’aider, pas vrai ? » Elle lui adressa un grand sourire, voyant bien que la situation faisait beaucoup rire Mélanie. « C’est de sa faute ! » -répliqua-t-elle en pointant Patty du doigt, comme si la dénoncer atténuerait le ridicule de la scène. Au contraire, cela en rajoutait une couche, dans le genre de petite fille qui rapporte des faits à sa maman pour éviter une quelconque punition. Avec Mélanie elle ne craignait rien, hormis qu’elle en parle autour d’elle ou qu’elle refuse de l’aider pour la taquiner. « J’ai voulu récupérer mes affaires et… Bref, je suis montée un peu trop haut et maintenant je suis bloquée. » Il fallait aussi prendre en compte la petite taille de Calypso. C’était un poids plume notre soigneuse… Elle n’avait pas de longues jambes interminables digne des mannequins de Victoria’s Secret, qui pouvait servir d’échasses en cas de pépin ! « Il doit y avoir une échelle ou un escabeau dans la loge… Ca me serait bien utile, si tu veux bien me l’apporter… S’il te plaiiit ?! »


_________________

Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Taking my time on my ride...


Dernière édition par Calypso Lawrence le Sam 25 Fév - 18:04, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t60-life-isn-t-about-waiti

avatar

Date d'inscription : 18/02/2017
Messages : 337

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Jeu 23 Fév - 21:25

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Les mains sur les hanches, un sourire malicieux aux lèvres, Mélanie se mordit la lèvre inférieure en entendant les supplications de sa collègue. Taquine, elle se contenta seulement de hausser les épaules comme si elle n’était pas encore certaine d’avoir envie d’aider son amie à descendre de son perchoir. « J’en sais trop rien… J’dois admettre que je suis partagée… Y a pas mal de monde dans le coin qui payeraient cher pour te voir coincée là-haut » Fit-elle remarquer avec un petit rire espiègle. Détournant le regard pour suivre la direction que Calypso lui montrait du doigt, la jolie brune remarqua rapidement Patty, confortablement installée sur sa branche, absorbée par le petit carnet qu’elle avait subtilisé à sa soigneuse et qui avait probablement conduit Caly sur son perchoir. « Sacrée Patty… Elle nous les fera toutes ! » Commenta-t-elle avec un nouveau sourire avant de reporter son attention sur la belle blonde, ses mains toujours fermement ancrées sur ses hanches. Portant l’une d’elle en visière au-dessus de ses yeux pour se protéger du soleil qui filtrait à travers la verrière, la jeune femme prit quelques secondes supplémentaires pour observer sa collègue qui déjà, cherchait à lui donner les options envisageables pour la faire descendre. « Qu’est-ce que tu proposes pour acheter mon silence ? » Demanda-t-elle avec un nouveau rire moqueur. Elle comptait bien délivrer la jeune femme sans rien recevoir en retour. Après tout, c’était comme ça que fonctionnaient les amis entre eux. Ils s’entre-aidaient sans exiger la moindre contrepartie, si ce n’est la promesse de renvoyer l’ascenseur en cas de pépin. Mais Calypso n’était pas qu’une simple amie. Elle était pour ainsi dire sa meilleure amie ici au zoo. Elles passaient de nombreuses heures en compagnie l’une de l’autre à s’occuper des pensionnaires, à échanger sur leurs vies respectives, à se serrer les coudes. Seulement, si ce statut de meilleure amie offrait un certain nombre d’avantages, il s’accompagnait aussi d’un certain nombre de petits bonus. L’un d’entre eux consistait à subir les taquineries de l’autre, sans broncher. « Fais attention à ce que tu vas répondre ma vieille… J’ai qu’un coup de talkie-walkie à passer pour rameuter tout le monde… » Prévint-elle avec un nouveau rire. Elle n’en ferait rien. Quoi que Calypso puisse offrir, rien ne valait la peine de trahir la confiance qu’elles avaient placées l’une en l’autre. Seulement, Mélanie comptait bien faire mariner un peu la petite blonde. Pour son seul plaisir. « N’empêche, si je te laisse descendre un jour,faudra que tu m’explique comment t’as réussi à te loger là-haut… »

Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t49-titre-a-venir-caly#77

avatar

Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 97

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Ven 24 Fév - 0:14

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Ah oui ? Des gens payerait cher pour la voir dans cette situation assez embarrassante ? Calypso n’en doutait pas une seule seconde puisqu’un nom venait très aisément en tête de liste : Lucas ! A la place de Mélanie, le jeune homme serait probablement plié en deux de rire, s’efforçant de ne pas trembler pour prendre une photo nette de la scène. Avec de préférence Patty dans le cadre ! Perchée là-haut, la petite blonde eut tout de même quelques secondes d’hésitation, prise d’un léger doute. Son amie n’allait pas réellement négocier avec elle, si ? Elle ne l’espérait pas car il y avait moyen qu’elle se sente lésé dans l’histoire. Sa hantise était d’apercevoir les équipes vétérinaires ou encore William. Son responsable ne devait pas la voir comme ça, sans quoi il penserait sans doute qu’elle manquait de jugeote et professionnalisme. Se faire avoir par un capucin, ça n’est pas super valorisant…! « Mélanie ! S’il te plait… Je commence à avoir mal aux fesses en plus ! » Positionnée comme elle était, en équilibre de surcroît, on pouvait facilement imaginé que le sang ne circulait pas très bien, provoquant quelques petits engourdissements. Mais la brunette ne lâchait rien. Elle se tenait là et marchandait cette échelle comme elle aurait pu négocier une paire de chaussures, un sac à main ou encore un jour de congé ! Elle en arrivait même aux menaces, faisant référence au talkie-walkie infernal. Il était vrai qu’il ne suffisait que d’un appel pour que tous le monde se rassemble près de l’enclos et admire le spectacle. La réaction de Calypso ne se fit pas attendre : instantanément, elle afficha une petite mine attristée, implorant alors son amie de l’aider. Elle était diaboliquement adorable, cherchant par tous les moyens à faire culpabiliser sa collègue. « Tu n’oserais pas me faire ça quand même… Regarde, je t’ai appelé parce que j’ai confiance en toi. J’aurais pu sauter, me péter la cheville et inventer une histoire pour profiter d’un arrêt maladie… Or… J’ai appelé mon amie Mélanie, pour qu’elle m’aide… » Elle ponctua sa phrase par une petite moue, presque enfantine. Mais en voyant qu’elle ne bougeait pas d’un cil, elle se ravisa. « Visiblement t’es pas décidée à me récupérer l’échelle… » Elle détourna le regard et fixa un point droit devant elle. L’espace de quelques secondes, elle n’ajouta rien, comme plongée dans ses pensées. « Bon, tant pis… » Maladroitement, elle tenta de se redresser un peu, avec peine. La branche n’était pas bien large et les prises se faisaient rares ! Mais elle tentait de se sortir de là toute seule, bien qu’elle avait l’impression que le moindre mouvement ne faisait qu’empirer la situation. « Oh, un jour… Peut-être… Si je ne tombe pas, que je ne me fracasse pas la tête par terre, que je ne perds pas la mémoire… Je pourrais te raconter cette grosse partie de rigolade que j’ai eu avec Patty ! » -lança-t-elle en riant doucement, s’adressant plus à elle-même que réellement à Mélanie. Parler lui permettait de se calmer, de gérer au mieux un petit pique de stresse. Elle qui avait sans arrêt la bougeotte avait du mal à rester en place sur cette foutue branche. Alors elle parlait, pour relativiser et garder patience. « Partie comme je suis, t’es pas prête d’entendre cette histoire ma petite ! »



_________________

Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Taking my time on my ride...
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t60-life-isn-t-about-waiti

avatar

Date d'inscription : 18/02/2017
Messages : 337

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Dim 26 Fév - 12:47

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Un sourire taquin aux lèvres, Mélanie observait Calypso qui, perchée sur sa branche, tentait de l’amadouer. Elle comptait bien aider son amie, mais l’idée de l’embêter un peu était trop tentante pour que la jolie brune n’en profite pas. Les mains toujours fermement posées sur ses hanches, la jeune femme laissa échapper un rire cristallin lorsque la jolie blonde tenta de la convaincre de l’aider en lui faisant savoir qu’elle commençait à avoir mal aux fesses. « Dommage, c’est un des trucs que j’aime le plus chez toi, tes fesses… » Plaisanta-t-elle avant de se mettre de nouveau à rire. Elle ne comptait pas faire patienter Calypso très longtemps, mais l’occasion était trop bonne pour la gâcher si vite. Au lieu de la culpabiliser, la mine triste de la soigneuse fit sourire Mélanie de plus belle. Elle écoutait avec attention le plaidoyer de la belle blonde qui tentait de la manipuler pour l’inciter à lui apporter une échelle, un sourcil légèrement haussé, un petit sourire malin au coin des lèvres. « T’es vraiment en train de me faire le coup de l’amitié ? » Questionna-t-elle, un léger rire aisément audible dans sa voix. « J’hallucine, essayer de me prendre par les sentiments comme ça… » Secouant la tête, faussement déçue par l’attitude de Calypso, Mélanie fit claquer plusieurs fois sa langue à l’arrière de ses incisives en signe de désapprobation. « Tu me déçois Caly… ». Se mordant la lèvre inférieure, un sourire étirant toujours ses lèvres, la soigneuse observa alors la jolie blonde qui tentait de se dépêtrer toute seule. Elle avait fait quelques pas en avant pour se placer juste en dessous de son amie pour être en mesure de la réceptionner en cas de chute. C’était probablement une mauvaise idée puisqu’en tombant sur elle, Calypso risquait de les blesser toutes les deux, mais Mélanie attendit que la blonde ait finit d’essayer de la convaincre pour reprendre la parole. « C’est bon, t’as fini ? Je peux aller chercher l’échelle maintenant ? » Questionna-t-elle finalement en reculant légèrement pour mieux apercevoir son amie et évaluer les meilleures options qui s’offraient à elle pour positionner la dite échelle afin que Calypso puisse descendre. « Allez arrêtes de bouger, j’ai pas envie de t’emmener à l’hôpital, j’arrive… » Annonça-t-elle finalement avant de trottiner en direction de la loge. Elle évitait désormais de trop courir, ses articulations la faisaient parfois souffrir. Il y avait des jours sans, des jours avec. Heureusement, pour le moment, les jours avec étaient plus nombreux que les autres. Les médicaments la soulageaient efficacement et c’est donc sans mal que Mélanie récupéra la grande échelle qu’elle transporta le plus rapidement possible jusqu’à l’enclos des capucins. « Je t’ai pas trop manqué j’espère ? » Questionna-t-elle finalement en ouvrant la porte pour se glisser dans l’enclos. L’échelle était un peu encombrante, et Mélanie dut en faire entrer une certaine longueur avant elle afin de pouvoir circuler correctement avec sous le regard curieux des primates. Même Patty avait cessé de faire un sort au carnet de Calypso pour observer Mélanie. « Tiens, fait attention surtout… » Elle releva l’échelle et la positionna à quelques centimètres de Calypso avant de faire pression de tout son corps sur les derniers barreaux pour l’empêcher de bouger. Mélanie était un poids plume, tout comme son amie, mais elle était confiante, il ne restait plus à Calypso qu’à descendre en douceur. « Et donc, c’était quoi cette histoire avec Patty ? » Questionna-t-elle curieuse afin d’occuper l’esprit de la blonde le temps qu’elle prenne place sur l’échelle et surtout, retrouve le confort de la terre ferme !

Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t49-titre-a-venir-caly#77

avatar

Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 97

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Dim 26 Fév - 20:45

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Calypso ne pu retenir très longtemps un léger rire quand son amie lui confia préféré son postérieur. Elle la remercia en se dandinant comme elle pouvait du haut de son perchoir improvisé et se donna elle-même une petite tape sur les fesses. La scène était plutôt comique et maintenant qu’elle n’était plus toute seule dans cet enclos, à converser avec des singes, la blondinette relativisait. Elle se doutait bien que Mélanie allait tôt ou tard lui venir en aide, qu’elle soit encore accrochée à sa branche ou pliée en deux de douleur au sol ! Bien sûr, elle préférait de loin la première option, même si sa collègue semblait prendre un malin plaisir à la faire attendre. Calypso tenta le tout pour le tout, cherchant la corde sensible des sentiments en dernier recours. Malheureusement pour elle, ça ne prit pas et la jeune soigneuse sembla même être déçue d’un tel comportement à son égard. User de manipulation ne fonctionnait pas avec elle… Ou alors était-elle simplement une très mauvaise manipulatrice ! « Écoute, j’essaie de te faire réagir ! Je voudrais descendre, tu vois… » Alors qu’elle se justifiait, elle tentait de trouver un moyen de redescendre par ses propres moyens, sans grand succès. Elle tournait presque en rond sur sa branche, toujours dérangée par les singes qui allaient et venaient autour d’elle. Peut-être pensaient-ils qu’elle voulait jouer… Or, elle évitait soigneusement qu’ils lui fassent perdre l’équilibre ! « Oh oui, je pense avoir fini mon petit tour. C’est une petite superficie, tu sais ! » -ironisa-t-elle en adressant un clin d’oeil à la jolie brune qui l’observait d’en bas. Elle lui intima enfin l’ordre de ne plus bouger et céda pour récupérer une échelle. Enfin, elle allait lui offrir une sortie de secours et lui venir en aide ! Miracle, Caly’ ne finirait pas aux urgences ! Prenant au mot son amie, elle resta dans cette inconfortable position et attendit sagement qu’elle revienne vers elle avec l’équipement nécessaire pour l’aider. « Tu m’en auras fait faire de belles, toi ! » -lança-t-elle à l’intention de Patty, qui en guise de réponse lui tourna le dos. L’animal préférait s’intéresser à Mélanie, qui revenait vers eux avec l’échelle. Elle avait mis quelques minutes, mais Calypso avait tellement hâte de retrouver la terre ferme qu’elle ne lui en fit nullement la remarque ! Elle avait déjà la bonté de l’aider sans alerter tout le zoo, et elle l’en remerciait vraiment. Le sommet de l’échelle apparut aux côtés de la soigneuse, qui à tâtons essaya de se décaler pour s’en saisir. Elle tendait la jambe gauche en direction d’une marche, suffisamment basse pour se retenir et entamer sa descente. « Tu la tiens bien, c’est bon ? » -demanda-t-elle, peu rassurée malgré la grande confiance qu’elle plaçait en Mélanie. « Alors en fait… » Doucement, elle essayait de se positionner au mieux tout en racontant son histoire. « Je venais de noter les dernières infos sur l’état de ses petits copains… Et elle a… Oh punaise ! » Elle venait de cramponner au barreau de l’échelle, pensant qu’elle allait perdre l’équilibre. « …Elle m’a piqué mon carnet cette chipie ! » Une fois le rythme pris, Calypso s’empressa de descendre les dernières marches pour toucher enfin le sol. « Ah ! Merci, merci, merci ! Tu m’as sauvé ! » Elle se tourna aussitôt vers Mélanie et la prit dans ses bras dans un élan de joie.



_________________

Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Taking my time on my ride...
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t60-life-isn-t-about-waiti

avatar

Date d'inscription : 18/02/2017
Messages : 337

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Dim 26 Fév - 23:23

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

La tête rejetée en arrière, Mélanie accueillit avec un éclat de rire sonore la petite danse que lui avait réservée Calypso perchée sur sa branche, un rire qui redoubla d’intensité lorsque la petite blonde se donna une fessée sous le regard interloqué des capucins. C’était l’une des choses que Mélanie appréciait le plus chez sa collègue, son humour, son autodérision. Elle était certaine de toujours passer un bon moment chaque fois qu’elle se retrouvait en compagnie de la jeune femme, et aujourd’hui ne faisait pas exception même si Caly ne semblait pas aussi encline que la jolie brune à rire de la situation. Après tout, Mélanie la comprenait. Même si elle ne souffrait pas de vertige ou de toute autre phobie, la jolie brune n’aurait probablement pas aimé se retrouvée suspendue à plusieurs mètres du sol sans échappatoire possible. Aussi, même si la situation l’amusait beaucoup et qu’elle avait encore en réserve bon nombre de blagues à faire à Calypso pour la taquiner, Mélanie se décida à aller chercher l’échelle que lui avait réclamée son amie. Elle la trouva sans mal, mais éprouva un peu plus de difficultés à la ramener avec elle. La structure en métal était lourde et difficile à manier pour une seule personne ce qui la ralentissait sensiblement. Plus encore si l’on prenait en compte le fait que la maladie la faisait légèrement souffrir aujourd’hui. Heureusement, c’est sans encombre que la jolie brune parvint finalement à stabiliser l’échelle à portée de Calypso à peine quelques minutes plus tard. « Tu peux y aller oui, c’est stable ! ». Tenant fermement les barreaux situés à sa hauteur, ses pieds solidement ancrés dans le sol, Mélanie observait avec attention la descente de Calypso tout en l’écoutant lui raconter ses mésaventures. Lorsque la jolie blonde s’agrippa aux barreaux, Mélanie sentit l’échelle vaciller légèrement et s’appuya plus fort contre la structure pour la maintenir en place, rassurant son amie : « Allez t’y es presque ». Quittant brièvement son amie des yeux pour observer Patty qui tenait toujours fermement son carnet tandis que Calypso lui racontait de quel manière le petit singe avait réussi à le lui dérober, Mélanie adressa un regard plein de reproche au capucin qui se contenta de reprendre sa lecture des notes de la soigneuse, froissant les pages au passage. «C’est vraiment une voleuse… La dernière fois elle a fouillé dans mes poches pour y récupérer des friandises… » Commenta-t-elle alors que Calypso venait enfin de rejoindre la terre ferme. Accueillant la jolie blonde dans ses bras, Mélanie esquissa un sourire et laissa échapper un petit rire tout en la serrant contre son cœur. « Je sais, mon grand cœur me perdra… » Souffla-t-elle avec un petit rire. « Mais de rien, c’est à ça que servent les amis non ? » Questionna-t-elle en relâchant son étreinte. Jetant un nouveau coup d’œil vers Patty, Mélanie esquissa une moue songeuse avant de reporter son attention sur Calypso à qui elle adressa un regard interrogateur. « Tu crois qu’on devrait en parler à William ? » Demanda-t-elle en référence au comportement voleur du primate. Elle savait à quel point il était difficile de corriger le comportement de ces petits animaux. Même si ils étaient proches des hommes puisqu’élevés en captivité, ils n’en restaient pas moins des animaux sauvages, avec leurs propres caractères… Et quels caractères ! Même si elle n’était pas certaine que William puisse leur être d’un grand secours puisqu’il n’était pas comportementaliste, Mélanie estimait qu’il était probablement dans leur intérêt de lui en toucher un mot. Ne serait-ce que pour avoir l’avis d’un professionnel.

Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t49-titre-a-venir-caly#77

avatar

Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 97

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Mar 28 Fév - 20:24

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Descendre ne fut pas une mince affaire, mais cependant Calypso y arriva sans chuter, ce qui était déjà très satisfaisant. Grâce à l’aide de sa collègue, elle avait évité la catastrophe et retrouvait la terme ferme, à son plus grand soulagement. Qu’elle eu bien du mal à cacher d’ailleurs, sautant littéralement dans les bras de son amie. La jolie brune se mit à rire face à cette réaction un brin démesurée, qui traduisait alors le malaise qu’elle avait éprouvé là-haut. « Exact ! » -commenta-t-elle à sa suite, alors qu’elle soulignait le fait que les amis étaient là pour s’entraider. « Mais j’en connais un qui en aurait profité bien plus longtemps que toi et m’aurait rendue folle ! » Naturellement, elle faisait référence à Lucas, qui la taquinait très souvent au travail, sous les regards amusés de quelques collègues. Elle l’imaginait parfaitement s’installer sur un rocher un peu plus loin et la regarder en se moquant gentiment d’elle. Ca n’était pas pour rien qu’elle avait espérer voir débarquer la demoiselle plutôt que lui, devinant assez facilement les réactions de chacun d’eux. Mélanie était plus douce et attentionnée. Elle prenait soin des autres et se montrait toujours très serviable à l’égard de Calypso. Elles formaient un très bon duo, au zoo comme à l’extérieur, ayant créé dans ce cadre professionnel une belle amitié. Cali savait qu’elle pouvait compter sur elle, comme aujourd’hui ; et elle était bien évidemment prête à lui rendre la pareille à tout moment ! Epousant ses fesses d’une légère et rapide tape, elle adressa un nouveau regard au petit singe tenu pour responsable de tout ça. Visiblement, le capucin se comportait ainsi avec la plupart des soigneurs du secteur, ce qui devenait parfois assez embêtant. « De quoi ?! Pourquoi ?! » Calypso venait presque de sursauter, complètement surprise d’entendre Mélanie soumettre une telle idée. Parler de quoi à William ?! Il lui fallut quelques secondes pour réaliser que son amie suggérait de parler du cas de Patty et non de ce dernier petit incident la mettant en scène. Elle se sentit tout de suite très bête et passa une main sur son visage, en signe de désespoir face à sa propre idiotie. Elle venait de s’emballer pour rien à l’idée qu’on raconte à son supérieur son mini périple digne d’une Jane des temps modernes. Sa réaction avait été -trop- spontanée, ce qui lui arrivait assez souvent ! « Oh euh… Oui. Oui, on pourrait lui en parler. » -finit-elle par répondre en tentant d’être la plus naturelle possible. Elle appuya ses mains sur ses hanches et releva la tête en direction de Patty. Évidemment qu’elle parlait du petit singe… Quoi d’autre ? Non, décidément elle allait avoir un mal fou à feinter l’indifférence et la neutralité après une telle exclamation. Mais qui sait ? Avec un peu de chance peut-être que Mélanie n’en ferait aucune réflexion. Peut-être même qu’elle n’avait rien remarqué de si étrange et flagrant dans le comportement de la blondinette. « En la surveillant de plus près, peut-être qu’on pourrait ruser pour lui changer doucement cette mauvaise habitude qu’elle a pris… » Se concentrer sur l’animal… C’était la clé pour passer à autre chose et qu’on oublie tout ça. Non seulement l’épisode de la branche, mais surtout le cri de surprise sorti de nul part !



_________________

Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Taking my time on my ride...
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t60-life-isn-t-about-waiti

avatar

Date d'inscription : 18/02/2017
Messages : 337

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Jeu 2 Mar - 22:18

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Mélanie voyait exactement où voulait en venir Calypso. Elle savait qu’à sa place, Lucas aurait pris un malin plaisir à torturer son amie. Elle-même s’était amusée à l’embêter quelques minutes, mais la jolie brune savait s’imposer des limites. Elle ne tenait pas à ce que la belle blonde se blesse en tentant de descendre elle-même. Elle peinait déjà à comprendre comment la jeune femme avait réussi à monter aussi haut sans chuter, il était inutile de la forcer à faire le chemin inverse. « C’est pas un vrai ami, c’est pour ça… » Plaisanta-t-elle en balayant les paroles de Caly d’un revers de main accompagné d’une légère grimace qu’elle troqua rapidement contre un nouveau sourire. Elle était heureuse d’avoir répondu présente à l’appel de sa collègue et de la savoir saine et sauve, de retour sur le plancher des vaches. Ce qui inquiétait Mélanie en revanche, c’était le comportement de Patty. Même si la cleptomanie n’avait rien d’un trait de caractère peu commun chez les singes de son espèce, la jolie brune trouvait qu’il était exacerbé chez la petite femelle qui profitait toujours des quelques minutes d’inattention que s’accordaient les soigneurs pour leur voler quelque chose. Ca n’était souvent rien de bien important, ou de bien dangereux : un stylo, une friandise, un carnet, mais ça n’en était pas moins ennuyeux. Surtout lorsque le carnet en question contenait toutes les informations nécessaires aux bons soins de ses congénères. Lèvre pincées, soucieuse, Mélanie interrogea Calypso quant à l’éventualité d’en toucher deux mots à leur responsable, et la réaction, légèrement trop vive à son goût de la blonde lui fit hausser un sourcil interloqué. La terre à Calypso ! « Ben… De Patty, c’est pas si grave, mais je trouve ça quand même un peu préoccupant… » Souffla-t-elle, les yeux rivés sur Patty qui semblait se moquer totalement de savoir si ses tendances cleptomanes pouvaient lui causer ou non des ennuis. Reportant son attention sur Calypso lorsqu’elle approuva son idée d’en parler à William, Mélanie pinça sa lèvre inférieure entre son pouce et son index, songeuse, bien trop accaparée par le comportement de la petite femelle capucin pour se soucier réellement de la réaction de Calypso. Ou presque. Hochant finalement la tête lorsque son amie lui proposa avant toute chose de tenter de réformer elle-même les mauvaises habitudes de Patty, Mélanie lui adressa finalement un sourire amusé. « C’est rigolo, on dirait presque que t’as peur de William… Tu fais toujours une drôle de tête quand je propose qu’on aille le voir. C’est pas parce que c’est le boss qu’il fait la loi hein… » Plaisanta-t-elle avant de laisser échapper un petit rire. « Si Will te fait vraiment peur, attend de rencontrer Ian Saddler. Lui il est flippant… » Commenta-t-elle avec un nouveau petit sourire. Sa rencontre avec le responsable marketing quelques jours plus tôt lui avait laissé un sentiment mitigé à propos du personnage. Elle le trouvait aussi effrayant qu’intéressant. Il dégageait une certaine confiance en lui qui le rendait intimidant et charmant à la fois. Malgré tout, Mélanie espérait plus que tout ne jamais avoir à retourner dans son bureau, et surtout à ne plus jamais avoir à essuyer ses reproches. Raison de plus pour s’occuper de Patty. « Va falloir qu’on trouve un moyen de récupérer ton carnet quand même… » Souffla-t-elle finalement à l’attention de la jolie blonde en relevant les yeux vers Patty.

Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t49-titre-a-venir-caly#77

avatar

Date d'inscription : 15/02/2017
Messages : 97

MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   Lun 6 Mar - 20:41

Monkey Joke
Un petit coup de patte ?

Juste pour cette réplique, Calypso aurait aimé que Lucas soit avec elles, simplement pour le voir râler face à cette complicité et cette solidarité féminine. La blondinette esquissa un sourire et se retint de rire doucement, approuvant alors par sa réaction les propos de son amie. Oui, elle pouvait compter sur Mélanie sans que cette dernière ne se joue trop d’elle. Pour le coup, elle s’était amusée de la situation sans le partager avec tout le zoo ni en la faisant languir trop longtemps. C’était une chose qu’avait apprécié Calypso, qui d’ailleurs ne s’était pas caché de l’exprimer clairement et simplement. Elle avait remercié la jolie brune, qui à son tour partageait ses fâcheuses expériences avec la dénommée Patty. Le petit singe au comportement chapardeur avait de quoi retenir l’attention de ses soigneurs et en venait presque à les inquiéter. Mélanie suggérait de prévenir leur responsable ; idée qui fit réagir Calypso au quart de tour. Elle avait instantanément pensé qu’il fallait raconter cette mésaventure à William, chose qui ne l’enchantait pas tellement ! Or, il n’en avait jamais été question, et cela Calypso le comprit avec un léger temps de retard. C’est à l’intonation de son amie qu’elle capta qu’elle était à côté de la plaque, puisqu’elle se concentrait uniquement sur Patty et sa cleptomanie. « Peur ? Moi ?! N’importe quoi ! » -s’exclama la blondinette, en affichant une mine faussement outrée. « Il ne me fait pas peur, tu entends ?! Je… Je pense simplement qu’on peut essayer autre chose avant de le déranger… » Certes, elle se cachait un peu derrière ces simples explications. Elle espérait que cela suffirait pour effacer tout soupçon la concernant lorsqu’il était question de William. D’ailleurs, il fut impossible de laisser passer cette superbe perche que venait de lui tendre Mélanie pour changer de sujet avec finesse. « Ian Saddler ? Prr… Je n’vois pas. » Elle haussa les épaules, n’ayant pas eu l’occasion d’échanger le moindre mot avec cet effrayant personnage. « Ah oui, il nous faut ce carnet. On ne peut pas le laisser ici… Et j’ai besoin des notes, sans quoi je vais perdre trop de temps à tout recommencer. » Elle lança un regard à Mélanie, presque suppliant. Il fallait que son amie ait un éclair de génie pour lui sauver la mise et lui venir en aide. Sans quoi elle allait galéjer et cela lui retomberait très certainement dessus. Après tout, faire attention aux animaux et à ses affaires faisait parti de ses devoirs. Elle savait que Patty n’en était pas à sa première farce et il fallait toujours rester sur ses gardes ! Or, elle n’avait pas fait attention et maintenant il fallait rattraper sa boulette. Allez au boulot !



_________________

Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Oh, oh, I'm falling, so I'm taking my time on my ride. Taking my time on my ride...
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Monkey joke ◈ Mélanie   

 
Monkey joke ◈ Mélanie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZOO Tampa :: LE ZOO :: SECTEUR PRIMATES & HERBIVORES-
Sauter vers: