AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée

AuteurMessage
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'inscription : 30/03/2017
Messages : 15

MessageSujet: Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée    Jeu 30 Mar - 19:45

Elisabeth Richardson
SECTEUR » COULISSES


ÂGE » 31 ans ; POSTE » Rédacteur relations presse ; SITUATION MATRIMONIALE » Célibataire ; ORIENTATION SEXUELLE » Bisexuelle ; SITUATION FAMILIALE » Cadette d'une famille de quatre enfants ; CARACTÈRE » Audacieuse, maniaque, carriériste, séductrice, confiante, médisante



● Elle aime les sports extrêmes, Elisa c’est une casse-cou qui a toujours besoin de ressentir des sensations fortes pour se sentir vivante ● En accord avec sa passion pour l’extrême, elle ne se déplace qu’à moto. C’est la liberté ultime pour elle, elle joue avec la vitesse et quand elle conduit, c’est comme si elle volait ● 62 amant(e)s à son actif, elle les compte et elle tient même une liste sur un document Excel avec les particularités propres à tous ceux qui s’y trouvent ● La cuisine ? Elle ne sait pas, elle pense sérieusement à prendre des cours particuliers. Du coup, Elisa passe le plus clair de son temps à commander ou alors faire chauffer des plats tout prêts ● C’est une sportive et ici je ne fais pas que mention du sport de chambre, même si nul doutes qu’elle excelle dans celui-ci. Elisa va régulièrement à la salle de sport, elle aime les exercices intenses. Par contre, elle n’aime pas du tout le cardio ● Ni tatouage, ni piercings, elle revendique la pureté de son corps. La seule chose qui soit vierge, c’est sa peau et à l’heure où les tatoués se font plus nombreux que les non-initiés, elle en est particulièrement fière ●
GRADE » 3
ANCIENNETÉ » 5 ans
ANIMAL PRÉFÉRÉ » Panthère
CE QU'ELLE PENSE DU ZOO » Elisabeth adore les animaux, mais genre comme tout le monde en fait. Jamais de la vie, elle aurait imaginé venir travailler au Zoo de Tampa. Quand elle a fini ses études de com’, elle pensait trouver un job dans le luxe… S’occuper des relations presses d’une société de Yachts, de montre Suisse, un magazine de mode ou une marque de fringue. Mais non, maintenant qu’elle est là de toute façon elle compte bien y rester et monter.
CE QU'ELLE PENSE DE LA DIRECTRICE » Cette directrice, elle la trouve touchante. Son combat pour les animaux et l’œuvre qu’elle a accomplie pour sa passion, c’est beau. Bon, c’est facile avec l’argent de son mari aussi … Puis à priori, à force de s’enthousiasmer pour une espèce de lémuriens dont tout le monde se fiche, elle a négligé son look.



a


Dernière édition par Elisa Richardson le Ven 31 Mar - 18:52, édité 5 fois
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'inscription : 30/03/2017
Messages : 15

MessageSujet: Re: Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée    Jeu 30 Mar - 19:46

UN TITRE
Une petite citation...



Repassant d’un revers de main son blazer, Elisabeth écoutait attentivement le recruteur face à elle. Ou du moins, elle faisait semblant d’être attentionnée par ses paroles qui étaient pourtant si communes et banales lors des entretiens d’embauche. Ce n’était pas sa première entrevue, Elisa en avait fait déjà un certain nombre à NYC. Toutes s’étaient soldées par des échecs. Ses parents s’étaient saignés pour offrir des études de communication à New-York à leur cadette, voilà un an qu’elle avait terminé son cursus et après quelques contrats de courtes durées dans la grosse pomme, elle était de retour en Floride pour postuler dans un zoo. Sérieusement ? « - Elisabeth Richardson, enchantée ! » dit-elle en tendant sa main au recruteur qu’elle avait suivi jusqu’au bureau, un sourire charmeur scotché sur son minois.  Elisabeth, c’était son prénom et l’aimait moyennement. Depuis le lycée, la belle blonde avait pris l’habitude de se faire appeler Elisa. C’était moins guindé. Quand même, elle lui avait trouvé un certain avantage dans son enfance à ce prénom. Quand elle jouait avec ses copines, qu’elles incarnaient des princesses, Elisa s’était toujours sentie plus légitime que les autres. Non seulement car elle était jolie, et depuis toujours elle en était consciente, mais aussi parce que son prénom était genre royal.

« - Ah tiens, une jeune femme de Floride… ! » s’enthousiasmait le recruteur en lisant son CV, ce à quoi Elisa répondit par un simple gloussement qui se voulait fier de ses racines. Oui, elle était une femme du Sud. Le cauchemar. Elisabeth avait toujours voulu décamper de la Floride et vite, elle voulait vivre à New-York, elle. Etre associée à des bouseux sudistes à moitié consanguins l’avait toujours débecté. Malheureusement, elle avait dû y revenir pour trouver un job stable. Encore fallait-il qu’elle décroche la position, son joli minois ferait-il le poids face aux autres candidats qui lui avaient tous semblés passionnés par les animaux dans la salle où ils attendaient tous leur tour ? Elle n’était pas très branchée Faune et Flore, mais plus Vogue et Prada.

Elisa écoutait le recruteur qui expliquait l’historique du parc et quelles races d’animaux il hébergeait. «J’imagine que travailler auprès des animaux et dans un si beau cadre est votre principale motivation, n’est-ce pas ?» finit-il par lui demander. Elisa fit la moue et concentra son regard sur la tasse qui trônait sur le bureau. Non elle n’était pas là par amour des perroquets ou des otaries, ce qui la motivait principalement c’était le salaire et surtout de signer un contrat longue durée. S’impliquer dans une boite et utiliser ses connaissances pour les mettre au service de l’entreprise. Certes, elle aurait souhaité décrocher un contrat chez Condé Nast mais ce n’avait pas été le cas. Foirer un nouvel entretien ? Hors de question. Elisabeth, après quelques secondes de blanc, se décida à jouer la carte de l’honnêteté. Quand tous ses adversaires allaient parler de leur amour des animaux depuis leur plus jeune âge et autres niaiseries, elle allait le prendre à rebrousse-poil ce recruteur. Marquer le coup par son audace.  « - Clairement non » dit-elle simplement et sans rougir. Avant de poursuivre : « - J’ai un chat, je l’adore. J’ai aussi une fascination pour les panthères mais jamais je n’ai envisagé de travailler pour un zoo. En revanche, je suis douée dans ce que je fais. Ma passion à moi, c’est la communication et j’aime extirper le meilleur de n’importe quel produit pour en faire son arme et son ADN. » Toujours avec son sourire assuré, elle fit une pause et un duel de regard s’entama accompagné d’un blanc. Le recruteur avait l’air enchanté par cette réponse, Elisa avait le job elle en était sûre. Ils continuèrent leur entretien, elle lui laissa son CV et une semaine après, il lui offrait le poste.





Le sexe, la liberté et moi

L’amour, le sexe…  Depuis mes quinze ans, je n’ai jamais considéré un seul instant de ma vie les étiquettes sexuelles. Qu’est-ce que je trouve ennuyeux de devoir se positionner dans une case ou une autre. Ces gens qui s’autoproclament hétéro ou gay sont masos ou alors beaucoup moins gourmands que je ne le suis. J’aime l’idée de ne pas avoir de barrières pour me garder prisonnière dans ma frustration, exprimer mes envies et m’autoriser à aller où je veux, quand je veux. C’est pour cette raison que je joue sur les deux tableaux, je butine par ci par là : c’est mon mode de vie. Je ne suis pas nymphomane, je suis seulement plus sensible et moins hypocrite que le commun des mortels. J’ai seulement soixante-deux conquêtes à mon tableau de chasse, ça aurait pu être pire. J’ai l’habitude de les compter, mais mieux encore, je tiens un fichier Excel avec plus de précisions. Par exemple, dessus on peut apprendre que Mike avait 25 ans, il avait un pénis plutôt épais mais pas très long, le corps imberbe, on s’est protégés et il a essayé de me rappeler une fois. Quant à Céleste, je l’ai rencontré dans un bar sur Park Avenue, ses cheveux étaient aussi blonds que les miens, des petits seins fermes, elle était rasée en ticket de métro mais avait des vergetures sur les hanches. Cette fois, je l’ai rappelé la première mais elle n’a jamais répondu la garce. Depuis un certain temps, je rêve d’ajouter mon supérieur Olivia sur cette liste secrète mais elle n’a pas l’air de comprendre mes avances. Je suis assez subtile mais je suis sûre que ce n’est qu’une question de temps avant que je la mette dans mon lit.


Une libertine à 50 ans, ça a l’air de quoi ?

Droite, légèrement cambrée, Elisabeth attendait, les bras sous la poitrine, sur le parking. Face à elle, des élèves de l’école primaire sortaient d’un imposant bus. Sa mission du jour ? Faire en sorte que la chaîne de télévision locale prenne des images flatteuses du parc et des minots émerveillés par le décor. Si jamais on lui demandait, Elisa dirait qu’elle aime les enfants sans plus car elle préfère être une Samantha Jones plutôt qu’une Charlotte York. Mais c’est faux, la nuit dans son lit, Elisa se demande si son style de vie débridé la fait passer à côtés de quelque chose de plus grand, plus important. Elle est belle, elle plaît, elle dort rarement seule mais comment sera sa vie lorsqu’elle aura cinquante ans et des rides en plus ? Que son corps ne sera plus aussi ferme, que ses seins tomberont, sa peau commencera à se friper et ses attentes auront changées ? C’est une question rhétorique, elle sait ce qu’il adviendra : elle sera seule. Cette pensée lui provoque des insomnies quand son cerveau s’agite la nuit tombée, alors qu’elle s’est promis de dormir tôt pour se lever avec un teint radieux et affronter une nouvelle journée au Zoo. Elisabeth a grandi dans une famille nombreuse, trois frères plus âgés qu’elle, présents dans toutes les périodes de sa vie. Aujourd’hui, ils sont tous mariés et Elisabeth est Tata Elisa. Ses parents l’incitent à rencontrer un homme, fonder une famille elle aussi, comme eux et comme tout le monde en fait. Mais elle a l’habitude de les faire patienter officiellement et officieusement de jouer les affranchies de ce type de normes. Mais la vérité, c’est qu’elle y pense souvent.











Dernière édition par Elisa Richardson le Ven 31 Mar - 18:35, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Date d'inscription : 30/03/2017
Messages : 15

MessageSujet: Re: Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée    Jeu 30 Mar - 19:48

Hello, si le diminutif en pseudo vous dérange, vous pouvez le changer. Pour l'avatar, j'ai choisi Amanda Seyfried qui ressemble assez à N. Dormer mais que je préfère... Si ça pose un soucis aussi, dîtes le moi. J'arrive un peu comme un cheveux sur la soupe haha :crazy: :crazy:
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t93-start-a-fire

avatar

Date d'inscription : 21/02/2017
Messages : 43

MessageSujet: Re: Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée    Jeu 30 Mar - 22:14

Bienvenue ici I love you
You're the judge, oh no...
Set me free
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t48-theres-a-crack-in-your

avatar

Date d'inscription : 23/01/2017
Messages : 342

MessageSujet: Re: Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée    Ven 31 Mar - 8:14

Coucou toi ! Bienvenue parmi nous ! Quelle belle surprise au réveil !

Amanda ne dérange pas du tout ! Je te la réserve sans plus attendre pour 5 jours. Pour le prénom, idem ça n'est pas un soucis !

Hâte de voir ce que tu vas nous faire avec Eli' ! :luuv:
Si tu as la moindre question, n'hésite pas à me solliciter !
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t109-keep-calm-and-love-pa

avatar

Date d'inscription : 25/02/2017
Messages : 116

MessageSujet: Re: Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée    Ven 31 Mar - 17:59

Bienvenue parmi nous, bon courage pour ta fiche j'ai hâte de la lire. :heart3:
You're the judge, oh no...
Set me free
Voir le profil de l'utilisateur http://tampa-zoogaelle.forumactif.com/t48-theres-a-crack-in-your

avatar

Date d'inscription : 23/01/2017
Messages : 342

MessageSujet: Re: Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée    Sam 1 Avr - 11:06

Biiiiingo Elisa !
   

   Félicitation à toi, mon petit chat ! :cat: Ta fiche vient d'être validée par Mrs. Anderson et tu viens d'intégrer le groupe du STAFF & CO. Tu fais désormais partie de l'aventure Zoo Tampa !

   Pour commencer, nous t'invitons à créer tes sujets de liens et de rps. Ils te permettront d'agrandir ton réseau, d'échanger avec les membres déjà validés et d'entamer le jeu ! Par la suite, il te faudra compléter ton profil, sans oublier d'ajouter les liens vers ces différents sujets.

   Si tu es perdu, n'hésite pas à consulter les annexes du forum, ou encore à poser tes questions dans la FAQ. On se fera une joie d'éclairer ta lanterne !

   Sache que le staff t'ajoute automatiquement au registre des emplois lors de ta validation. Mais en cas d'oublie, n'hésite pas à le signaler. Si ton personnage a besoin de créer un lieu particulier pour exercer sa profession, il te faudra poster dans ce même sujet pour en faire la demande. De même, tu pourras réclamer un logement et te tenir informer des intrigues en cours au sein du forum.

   Il t'est possible de proposer aux invités d'interpréter un personnage lié au tiens, en créant un scénario. En espérant que tu trouveras ton bonheur, pour animer encore plus tes rps ! D'ailleurs, lorsque tu es actif sur le forum tu es récompensé en cumulant des points. Ces derniers te permettront de faire avancer ton personnage ou tout simplement à te faire plaisir ! Tout est résumé dans ce sujet.

   Enfin, parce que nous adorons papoter et qu'il est plus sympa de découvrir les joueurs qui se cachent derrière ces personnages, n'hésite pas à passer dans le flood ! Tu peux même le squatter et participer aux différents petits jeux. Entre deux rps, c'est toujours amusant !

   Et bien voilà, nous avons fait le tour... Encore une fois : bienvenue parmi nous !
   Amuse-toi bien sur Zoo Tampa !
   

   


   
Note concernant ta fiche:
 
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée    

 
Elisabeth Richardson aka Votre rédac relation presse préférée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» " PRESSE TELEGUIDE" BRAVO!
» Pourquoi la discrimination au sein de la presse haitienne?
» Quand le Conseil de presse du Québec pressure un journaliste haitien
» Pour un sursaut de la presse haïtienne
» Relation entre Haiti et Saint Domingue :Point de vue d'un américain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ZOO Tampa :: PERSONNAGES :: Dossiers d'admission :: It's ok, welcome !-
Sauter vers: